L’introverti en tant que tortue : sa sagesse et ses vertus.

Quand on y réfléchit, nous autres introvertis, nous avons beaucoup en commun avec ce joli animal qu’est la tortue – symbole de clairvoyance et de divination pour la Chine, tandis que la Fontaine glorifie sa constance et sa persévérance.
Si vous avez lu mon article « la force cachée de la lenteur« , vous savez que j’y ai justement fait allusion à la célèbre fable qui oppose le lièvre à notre fameuse tortue 😉 A vrai dire, j’avais déjà cette image de la tortue, dans toutes ses vertus, comme une magnifique incarnation de notre introversion !


L’objectif de cette méditation est de révéler à nouveaux des forces cachées de notre lenteur, sous une carapace discrète, mais aussi ses diverses vertus d’autant plus précieuses qu’elles sont propres à notre introversion.


MÉDITATION

turtle-863336_960_720

« Essayez d’être comme la tortue, à l’aise dans votre propre coquille »
(Bill Copeland)

Pour commencer, je vous laisse vous affaisser confortablement dans votre fauteuil, ou du moins adopter votre posture favorite.

Si cela peut vous aider, fermez les yeux.

Prenez conscience de votre souffle.

Focalisez votre attention sur votre respiration.

Observez la, sans nécessairement rechercher à le modifier…

Faîtes cela aussi longtemps que nécessaire, afin de vous concentrer, jusqu’à ce que vous vous sentiez disposé à la méditation.

~

Consciente de ses limites, elle « part à point » et ne faiblit jamais ; elle sait que c’est grâce à un effort régulier et prolongé qu’elle pourra parvenir à son but.

En tant qu’introvertis, nous avons besoin de temps pour parvenir à notre objectif.

Nous avons besoin de temps pour réfléchir à une question qui exige une réponse approfondie.

Nous avons besoin de temps pour réfléchir avant de passer à l’action…

Mais bien que cela nous demande plus de temps qu’à d’autres, nos réponses s’avèrent par ailleurs de « meilleure qualité ».

> Aussi, l’effort régulier révèle notre forte persévérance.

Nous nous ne laissons pas abattre facilement.

Je sais personnellement que c’est l’une de mes plus grandes forces, et que c’est à elle que je dois l’essentiel de ma réussite.

C’est en autres à ma persévérance que je dois l’obtention de mon baccalauréat, qui a été une grande fierté pour moi et un gain énorme de confiance alors que je rencontrais beaucoup de difficultés durant mes 2 ans de filière scientifique.

Prenez le temps de réfléchir et pensez à ses réussites et succès que vous devez à votre persévérance.

C’est notre persévérance qui nous permet de surmonter bien des obstacles et des difficultés dans notre vie – notamment nos difficultés à vivre comme introverti dans une société extravertie – mais pas seulement, bien entendu.

> Cet effort régulier reflète également notre constance, autrement dit notre grande capacité de concentration.

En tant qu’introvertis, nous sommes capables de fournir un effort régulier et constant pour atteindre la ligne d’arrivée, là où d’autres finiraient par se laisser décourager ou se lasser rapidement de l’exercice.

C’est un grand avantage, notamment pour les sports d’endurance ou tout simplement des exercices longs, la recherche et la documentation, l’apprentissage et les révisions en vue d’examens…

Dans vos loisirs, vos passions, votre profession, vos projets personnels… combien sollicitent votre constance et votre concentration implacable ?

Nos confrères extravertis, par exemple, sont parfois moins rigoureux à ce sujet et on tendance à négliger certains points, voire à « bâcler le travail » ou à faire les choses trop vite – et cela se ressent dans le résultat…

~

La tortue est la voie vers la sagesse et la clé des réalisations durables.

Les entrepreneurs et dirigeants d’entreprise introvertis en sont probablement l’exemple, du moins je veux dire pour ce qui est des réalisations durables.

Susan Cain qui s’intéresse également à la vie d’entreprise le démontre parfaitement.

Par exemple, avec le cas Darwin Smith, qui « propulsa sa compagnie en première place sur le marché mondiale du papier« . La principale clé de son succès réside dans ses décisions prises en vue d’un résultat sur le long terme. Autrement dit, des décisions pensées pour l’avenir de l’entreprise :
Plus précisemmenr, lorsqu’il fut nommé P-DG, « il vendit les usines qui produisaient le papier enduit, moteur de la marque, pour investir dans les papiers de consommation, pour lesquels il entrevoyait un avenir plus prometteur. Tout le monde y vit une énorme erreur […] Smith persista dans sa décision. Résultat, la compagnie prospéra et devança rapidement la concurrence. « 

Après tout, c’est le propre de notre introversion que de penser sur le long terme.

Nous nous projettons naturellement dans l’avenir et nous investissons beaucoup d’énergie, avec constance et régularité, afin que nos efforts portent leurs fruits – et que ces derniers ne moisissent pas trop vite, bien au contraire !

Nos capacité de réflexions facilitent la projection et cette qualité est probablement des plus appréciables en cette époque où l’avenir se joue beaucoup autour du développement durable, de solutions sur le long terme

~

Pour ce qui est de sa sagesse, elle découle très certainement de sa lenteur, en ce sens ou elle lui permettrait de vivre pleinement l’instant présent.

Dans une société qui prône la vitesse et la rapidité d’éxécution, un peu de lenteur ne peut pas nous faire de mal !

Notre lenteur est aussi ce qui nous amène à nous émerveiller du monde qui nous entoure.

Nous émerveiller de l’instant présent, dans toute la splendeur qui l’a à nous offrir.

Nous abandonner à nos rêves les plus fous, dans lesquels nous cultivons notre imagination et d’où peuvent émerger nos projets les plus prometteurs.

Faire dans la lenteur, c’est aussi savourer pleinement les saveurs, manger lentement afin d’apprécier la richesse gustative de notre repas, la variété de ses textures, la douceur d’une crème…

Bref, de temps en temps, soyons nous même, soyons cette tortue emplie de vertus et vivons notre vie à notre façon, celle qui nous rend heureux.se !

~

En somme, l’essentiel est d’avancer à notre rythme, à l’image de la tortue.

Chacun de ses pas est lent et consomme beaucoup d’énergie, mais elle ne fait probablement pas un seul faux pas.

Car chacun de ses pas est réfléchi, pensé au préable en vue de l’objectif à atteindre et des résultats sur le long terme.

Toutes les conséquences d’un pas sont pesées afin de s’assurer du succès de sa quête et du bon déroulement de son avancée.

Certes, cela lui demande du temps, beaucoup de temps même, mais ses exploits font l’objet d’éloges que les poètes ne manquent pas de festoyer 😉


Êtes-vous une tortue, vous aussi ? Quelles sont les vertus que renferment votre carapace ?

Dîtes le moi en commentaire 😉

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s